Mésogreffe de Cheveux Rigenera à Montpellier

Nouvelle technique thérapeutique pour l’alopécie : la mésogreffe à Montpellier


Définition

L’alopécie est définie par une chute pathologique des cheveux et concerne une grande partie de la population (50% des hommes et 42% des femmes). La majeure partie de ces alopécies est d’origine génétique mais l’alimentation et l’hygiène de vie jouent un rôle prépondérant pour une belle chevelure autant pour l’homme que pour la femme. 

Après plusieurs mois de pratique personnelle, le DR Marianne CAYATTE vous présente cette nouvelle technique de médecine régénérative : Dispositif médical agrée certifié classe I non invasif.

Cette technique consiste :

  • A améliorer la repousse du cheveu
  • A atténuer la chute du cheveu,
  • A améliorer la qualité de la kératine et l’hydratation du follicule pileux.
Lecture : 3min 22s

Ce traitement consiste à injecter dans le tissu intradermique du cuir chevelu une suspension de cellules souches (issues du tissu du patient) obtenues en utilisant le système Rigenera® à partir d’un microgreffon capillaire : c’est de la Médecine Régénérative.

Aucune manipulation chimique ou enzymatique ni mise en culture ne sont nécessaires, ce qui en assure la totale innocuité et légalité.

Sa réalisation se déroule en environ 45 minutes à 1H, au cabinet du médecin : c’est de la médecine ambulatoire.

Un prélèvement et une nano-découpe simple de quelques microgreffons capillaires sont pratiqués sous anesthésie locale sur une surface d’une pièce de 10 centimes au niveau du cuir chevelu dans la zone retro auriculaire zone, de la couronne éternelle, la ou les cheveux ne tombent jamais.

Les récentes recherches sur des cellules souches apportent de nouvelles possibilités thérapeutiques dans leur utilisation à partir de tissu autologue (Laino et al. 2006 ; Graziano et al. 2008a ; Graziano et al.2008b). Il existe plusieurs types de cellules souches :

  • Cellules Totipotentes, qui peuvent se différencier en cellules embryonnaires et extra-embryonnaires pour construire un organisme complet
  • Cellules Pluripotentes, descendantes des totipotentes et pouvant se différencier en presque toutes les cellules mais en passant par une reprogrammation par thérapie avec génie génétique donc complexe à utiliser en médecine ambulatoire.
  • Cellules Multipotentes (Cellules souches mésenchymateuses CSM) pouvant se différencier en un certain nombre de types de cellules mais seulement au sein d’une famille cellulaire (tissu adipeux, moelle, sang…). Ce sont celles qui nous intéressent au maximum dans cette technique, pour traiter la chute du cheveu.
  • Et Cellules Unipotentes ne produisant qu’un seul type de cellule identique avec propriété d’auto-renouvellement.

La matrice des bulbes du follicule pileu est très riche en cellules endothéliales, péricytes, lymphocytes, pré-adipocytes et en cellules souches mésenchymateuses (ADSC) pluri et surtout multipotentes riches :

  • en facteurs régénérateurs (protection antioxydante et facteurs de croissance)
  • facteurs de rajeunissement cutané (cellules à vie longue)
  • facteurs de stimulation vasculaire et de cicatrisation (TcF3)

Ces cellules multipotentes secrètent des facteurs de croissance favorables aux cellules environnantes; Elles produisent également des facteurs anti-inflammatoires qui entraînent une immunosuppression locale et favorisent la fonction de cellules régulatrices de l’immunité. Ces propriétés limitent l’inflammation locale et protègent, contre le rejet de greffe.

Les cellules graisseuses matures et les adipocytes immatures péribulbaires du cuir chevelu présents dans l’environnement (à la base des greffons) ont aussi une action potentielle sur la sécrétion de leptine et d’adipokine … qui sont des produits induisant la phase anagène capillaire ou phase de croissance du cheveu (Festa and col.©, Ito & Liu & Yang Col. ©,Sumikawa and col.©; Zanzottera F & Lavezzari and col.©).

Matériels et méthode de travail

Le traitement consiste à injecter en Mesothérapie au niveau du cuir chevelu des cellules souches appelées à se transformer en nouveaux cheveux.

Ces cellules souches sont obtenues par un prélèvement sous simple anesthésie locale, au niveau du cuir chevelu par le biais d’un prélèvement, au moyen d’un punch-biopsie simple de 2 à 3 mm au niveau du cuir chevelu (zone rétro auriculaire ou occipitale).

La densité du cheveu augmente de 30% à 40% 6 mois après le traitement.

La densité du cheveu augmente de 30% à 40% 6 mois après le traitement.

Discussion

Il est d’un grand intérêt et c’est l’un des buts recherchés, que de trouver des stratégies permettant de générer (ou ré-générer) des follicules pileux, sans mise en culture cellulaire.

Ces cellules folliculaires multipotentes et pluripotentes bulbaires (cellules souches de l’épithélium, des mélanocytes et des glandes sébacées) siègent dans la zone de la couronne éternelle (zone en arrière des oreilles)

Cette nouvelle technique de travail, simple à mettre en place, permet ainsi d’améliorer notablement l’alopécie androgénique non cicatricielle, sans aucun effet secondaire. L’adjonction de PRP ou plasma riche en plaquettes (à visée thérapeutique pour ces indications) améliore de façon très importante la repousse du cheveu.

Les études médicales actuelles s’orientent de plus en plus vers la Médecine Régénérative (réparer le vivant par le vivant) et le Patient par lui-même.

Cette technique a l’immense avantage de ne susciter aucun effet secondaire ni réaction allergique puisque l’on utilise les propres cellules du Patient et de favoriser la repousse naturelle des follicules pileux.

L’association du PRP ou le plasma riche en plaquettes, permet de majorer la repousse du cheveu, en synergie avec la Méso greffe .

Comment ça marche ?

Le PRP a une forte concentration de plaquettes après centrifugation (1 Million de plaquettes par microlitre). Une fois injectées, ces plaquettes vont s’activer et libérer des cytokines ou facteurs de croissance qui vont se fixer sur les récepteurs des cellules, notamment des fibroblastes et les cellules souches des follicules pileux.

Cette activation cellulaire va provoquer la mitose et la différenciation des cellules souches, une angiogénèse et une néovascularisation, et donc un réveil et une croissance des cheveux.

Résultat mésogreffe cheveux Rigenera

Résultat avant après mésogreffe cheveux Rigenera

Nous contacter