C’est la complication la plus redoutée par les dermatologues au cours de l’évolution de l’acné.

Les cicatrices d’acné peuvent être à la fois très visibles et surtout persister très longtemps ou même devenir définitives. Comment les prévenir et comment les traiter lorsqu’elles sont installées ?

Cicatrices d’acné : quel traitement efficace ?

Selon le type de lésions, en creux ou en relief, pigmentée ou non, et selon leur ancienneté, différentes techniques peuvent être utilisées et réduire ou faire disparaître les cicatrices d’acné.

Il est utile d’intervenir quand l’acné n’est plus en phase aigüe, c’est-à-dire inflammatoire.

Et le Dr Marianne Cayatte préconise le début des traitements  plutôt en hiver pour éviter tout risque de pigmentation par le soleil.

Le peeling moyen au TCA ou au TIMED

Les autres  peeling superficiels aux acides de fruits, glycolique ou salicylique peuvent  donner de bons résultats sur les tâches pigmentées rouges liées à l’acné.

Le peeling moyen au TCA  permet surtout de redonner de l’éclat au teint et éventuellement de resserrer les pores de la peau, et il estompe ainsi les creux des cicatrices

La dermabrasion à l’eau ou Aquapure

Traitement des cicatrices d'acné à Montpellier - Dr CayatteLa dermabrasion par le jet d’eau agit comme un micro ponçage mécanique et naturel de la peau.

L’abrasion élimine la couche cutanée la plus superficielle pour forcer l’épiderme à se régénérer.

La peau est galbée et radieuse

A noter : Pas d’exposition solaire pendant au moins 2 mois après une dermabrasion.

Les crèmes dépigmentantes

Traitement des cicatrices d'acné à Montpellier - Dr CayatteLes crèmes dépigmentantes sont plutôt destinées aux taches brunes colorant la cicatrice d’acné.

Ces crèmes ont la capacité de mettre au repos les mélanocytes ou cellules qui fabriquent le pigment et ainsi le Dr Marianne Cayatte peut pratiquer le micro-needling ou le peeling sans effets secondaires à type d’hyperpigmentation.

 

Le laser froid ou Photo-biomodulation

Traitement des cicatrices d'acné à Montpellier - Dr CayatteLa technique sera différente selon le type de cicatrice :

  • Laser vasculaire (LED, Q-Switched) est indiqué pour les taches pigmentées en rouge, sans relief.
  • La couleur rouge et bleue est privilégiée en complément des autres soins tels que le peeling ou le micro-needling.
 

Le needling ou micro-needling

Traitement des cicatrices d'acné à Montpellier - Dr CayatteC’est le  traitement « superstar » des cicatrices.

Le micro-needling consiste à utiliser une sorte de stylo électrique équipé de micro-aiguilles.

Le Dr Marianne Cayatte  va provoquer une cicatrisation accélérée  et générer un nouveau collagène tendant à combler le creux des cicatrices.

Le micro-needling peut être combiné au peeling et c’est une double action synergique très efficace d’une part sur le grain de peau et son assainissement et d’autre part sur les cicatrices.

Le TIMED ou électro-peeling à la résorcine

C’est une stimulation électrique des fibroblastes qui va entraîner un nouveau collagène pendant que le peeling à la résorcine nettoie en profondeur les couches cornées superficielles tendant à épaissir le bord des cicatrices.

L’injection de corticoïdes

L’injection de corticoïdes donne des résultats sur les cicatrices en relief de type chéloïde, quand la peau est boursouflée.

Le corticoïde a un effet anti-inflammatoire sur la fibrose des cicatrices chéloïdes et le fait de l’ associer à l’ enzyme spécifique qui détruit le tissu fibrosé donne un résultat très satisfaisant sur le relief de ces cicatrices et enfin  la finition est assurée par un passage au microneedling.

Comment prévenir les cicatrices d’acné ?

La prévention des traces cicatricielles des lésions d’acné est simple et tient en deux règles basiques :

  • Ne pas manipuler les boutons d’acné

Le fait de toucher ses boutons, de les percer, de les triturer devant le miroir accroît considérablement le risque. Si on abîme la peau en profondeur, d’abord les boutons se multiplient, ensuite la peau a du mal à se réparer et des cicatrices peuvent se former.

  • Ne pas s’exposer au soleil

D’abord parce que le soleil aggrave les boutons, même s’il semble améliorer la peau dans un premier temps.

Ensuite, parce que beaucoup de traitements anti-imperfections sont photosensibilisants et réagissent donc au soleil, car la peau pour se protéger des UV du soleil va produire du pigment.

Enfin et surtout, parce que les lésions en phase de cicatrisation peuvent se pigmenter au soleil, comme n’importe quelle autre lésion.

Sur une peau abîmée, le rayonnement UV provoque une hyperpigmentation locale qui peut être définitive.

Cette page vous a plu ?
Afin de nous aider à vous proposer toujours plus de contenus pertinents, n'hésitez pas à noter cette page
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles

4 votes
Moyennes : 3,75 sur 5

Loading...